Suchen

Sade, Marquis De: La Philosophie dans le boudoir ou Les Instituteurs immoraux

Un roman de Marquis De Sade

La Philosophie dans le boudoir ou Les Instituteurs immoraux est un ouvrage du marquis de Sade, publié en 1795. Le sous-titre en est Dialogues destinés à l'éducation des jeunes demoiselles. Résumé L¿ouvrage se présente comme une série de dialogues retraçant l¿éducation érotique et sexuelle d¿une jeune fille de 15 ans. Une libertine, Mme de Saint-Ange, veut initier Eugénie de Mistival « dans les plus secrets mystères de Vénus ». Elle est aidée en cela par son frère (le chevalier de Mirvel), un ami de son frère (Dolmancé) et par son jardinier (Augustin). Étude de l'¿uvre Un enseignement en alternance Le livre n¿est pas qüune longue description de gestes et d¿actions. Il est construit (surtout le troisième dialogue) sur l¿alternance entre dissertation philosophique et application concrète des préceptes évoqués. La théorie alterne avec la pratique. Le titre du livre évoque déjà cette dualité puisque le boudoir est une petite salle disposée généralement entre la chambre et le salon, c¿est-à-dire, entre la pièce consacrée aux ébats amoureux et la pièce consacrée à la conversation. La théorie « Pornographie et philosophie ne se distinguent pas catégoriquement à l'ère des Lumières. [¿] la critique sociale et politique [¿] passe par le dévoilement de ses effets obscurs sur les corps et leur économie. Parler, écrire, mettre en scène le sexe et ses catégories, c'est parler de beaucoup plus que du sexe. Les désordres, les régulations des corps individuels engagent ou trahissent ceux du corps politique et social1. » On comprend mieux alors qu'au-delà de la crudité du texte et de son thème libertin, on trouve un discours philosophique, presque appel aux armes, mettant de l'avant les idées du Marquis par rapport à la liberté, la religion, la monarchie, et les m¿urs. Intitulé « Français, encore un effort si vous voulez être républicains », l¿appel public qui s¿insère avant le cinquième dialogue présente les mêmes idées que celles qui figurent dans les onze « opuscules politiques » de Sade publiés entre 1790 et 1799. La réflexion de Sade s¿inscrit parfaitement dans celle de son époque. Elle prolonge les débats philosophiques sur le concept de Nature et sur le rôle de la société par rapport à cette Nature ainsi que sur l¿influence de cette dernière sur les comportements humains.


La Philosophie dans le boudoir ou Les Instituteurs immoraux est un ouvrage du marquis de Sade, publié en 1795. Le sous-titre en est Dialogues destinés à l'éducation des jeunes demoiselles. Résumé L¿ouvrage se présente comme une série de dialogues retraçant l¿éducation érotique et sexuelle d¿une jeune fille de 15 ans. Une libertine, Mme de Saint-Ange, veut initier Eugénie de Mistival « dans les plus secrets mystères de Vénus ». Elle est aidée en cela par son frère (le chevalier de Mirvel), un ami de son frère (Dolmancé) et par son jardinier (Augustin). Étude de l'¿uvre Un enseignement en alternance Le livre n¿est pas qüune longue description de gestes et d¿actions. Il est construit (surtout le troisième dialogue) sur l¿alternance entre dissertation philosophique et application concrète des préceptes évoqués. La théorie alterne avec la pratique. Le titre du livre évoque déjà cette dualité puisque le boudoir est une petite salle disposée généralement entre la chambre et le salon, c¿est-à-dire, entre la pièce consacrée aux ébats amoureux et la pièce consacrée à la conversation. La théorie « Pornographie et philosophie ne se distinguent pas catégoriquement à l'ère des Lumières. [¿] la critique sociale et politique [¿] passe par le dévoilement de ses effets obscurs sur les corps et leur économie. Parler, écrire, mettre en scène le sexe et ses catégories, c'est parler de beaucoup plus que du sexe. Les désordres, les régulations des corps individuels engagent ou trahissent ceux du corps politique et social1. » On comprend mieux alors qu'au-delà de la crudité du texte et de son thème libertin, on trouve un discours philosophique, presque appel aux armes, mettant de l'avant les idées du Marquis par rapport à la liberté, la religion, la monarchie, et les m¿urs. Intitulé « Français, encore un effort si vous voulez être républicains », l¿appel public qui s¿insère avant le cinquième dialogue présente les mêmes idées que celles qui figurent dans les onze « opuscules politiques » de Sade publiés entre 1790 et 1799. La réflexion de Sade s¿inscrit parfaitement dans celle de son époque. Elle prolonge les débats philosophiques sur le concept de Nature et sur le rôle de la société par rapport à cette Nature ainsi que sur l¿influence de cette dernière sur les comportements humains.


CHF 29.90
Verfügbarkeit: Am Lager
ISBN: 979-10-419-1281-0
Verfügbarkeit: Folgt in ca. 10 Arbeitstagen

Weitere Titel von Sade, Marquis De

Filters
Sort
display